SYSTÈME DE RANKING DES MOTEURS DE RECHERCHE

Aujourd’hui le système de ranking fait la force des moteurs de recherche comme Google

Le processus de classement des résultats permet de traiter les requêtes des internautes et de rendre les résultats les plus pertinents en fonction des mots clés tapés.

Plusieurs méthodes de ranking des sites web sont utilisées en 2013. Aujourd’hui nous pouvons déceler trois méthodes principales pour classer les pages, chacune offrant une forme de pertinence.

Le tri par pertinence

C’est la fondation du moteur de recherche d’aujourd’hui. Pour chaque requête, l’algorithme du moteur de recherche calcule un rapport entre les termes présent sur le site et ceux de son index inversé*. Plus la ressemblance est importante plus le résultat sera considéré de qualité et sera donc bien positionné.

Les facteurs de correspondances des moteurs de recherche:

  • Le poids des mots clés dans l’index en fonction du nombre d’occurrences dans l’index.  Un mot clé peu fréquent sera valorisé davantage et les stop words « mots vides, voir post Le moteur d’indexation & stop words » seront sous-évalués.
  • La densité d’un mot clé dans une page. Plus le mot clé est présent dans la page, plus il sera valorisé.
  • La localisation du mot clé. Selon l’emplacement où se trouve votre mot clé, son poids sera différent et mieux évalué par les moteurs. Exemple: Un mot clé placé tôt dans un article aura plus d’importance qu’un mot en fin de post.
  • Plus une expression est proche de celle tapée par l’internaute, plus le résultat est pertinent. Différentes recherches et analyses sont peux-être nécessaire de ce côté là.
  • Plus les mots clés sont proches plus le résultat et favorable.

Le tri par popularité

Le page Rank de Google décrit parfaitement cette méthode. On s’appuie ici sur une méthode de notation des pages web. Plus une page reçoit de backlinks, plus le moteur de recherche considère que la page est recommandée. Attention, multiplier les backlinks ne suffit plus maintenant, nous en parlerons dans un autre post.

Le tri par rapport à l’audience

Cette méthode s’appuie sur le nombre de visites des sites web. Plus la page est visitée, plus elle est pertinente aux yeux des moteurs de recherche.

Il existe en réalité une quatrième méthode pour classer les pages, le tri par clustering qui était utilisé il y a quelques années. Aujourd’hui elle est toujours utilisée dans Google Image avec l’option « par sujet ». La mesure du taux de rebond est également étudier dans ce cas de figure. Par exemple si un visiteur ne reste qu’une poignée de seconde sur votre site et le quitte définitivement le moteur de recherche considère que l’internaute n’a pas trouvé se qu’il voulait, et donc dénigre votre site web.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *